Diagnostique préimplantatoire

Diagnostique préimplantatoire

Dans les cas ou l’on soupçonne que les embryons obtenus par FIV peuvent présenter des anomalies génétiques ou chromosomiques, il est indiqué de réaliser un Diagnostic préimplantatoire Génétique (DGP).

Le DGP permet d’analyser l’embryon sans l’abîmer, dans son troisième jour de vie dans le laboratoire, pour tout de suite dans un maximum de 24 heures pouvoir transférer à la patiente seulement les embryons sains.

 Le DGP est indiqué dans tous les cas ou l’ on soupçonne un grand risque d’altération chromosomique pour l’embryon, comme dans les cas d’antécédents d’avortements a répétition, d’âge avancé, d’échecs répétées pour des FIV, et dans les cas d’hommes avec étude de méioses altérés. 

Il est aussi indiqué dans les cas de couples porteurs de maladies sexuelles, des couples avec altérations dans leur caryotype (translocation, inversion etc.) et pour éviter la transmission de maladies génétiques (Mono géniques) comme dans le cas de dystrophie musculaires, de la Mucoviscidose ou de la thalassémie.

Vidéo

Formulaire de contact







Message *

I have read and accept the privacy policy.

NON DESIDERO ricevere informazioni commerciali



.